Si les cadres dirigeants des grandes organisations françaises sont globalement très sensibles au numérique, c’est loin d’être le cas des patrons des PME et des ETI. Jugez plutôt ! 87 % des dirigeants de PME et d’ETI ne font pas de la transformation digitale une priorité stratégique pour leur business selon une enquête réalisée en 2017 par la banque d’investissement Bpifrance. C’est d’autant plus alarmant qu’une grande majorité d’entre elles affirme même ne pas avoir mis en place une veille formalisée sur leurs concurrents, sur les nouvelles offres ou sur les innovations technologiques, signe d’un manque d’ouverture vers l’extérieur. Richard Branson, fondateur du Groupe Virgin, avait d’ailleurs ironisé, il y a quelques années, dans un post sur LinkedIn où il indiquait qu’il était toujours étonnant de constater que plus on grimpe dans la hiérarchie des entreprises, moins on trouve de professionnels sur les réseaux sociaux. Cet état de fait en dit long sur le désintérêt des dirigeants face au numérique. Ces derniers se doivent donc de prendre ou de reprendre le leadership sur le numérique, qui représente désormais le poumon de l’entreprise, aidés en cela par leur équipe IT, leurs salariés et les multiples ressources pédagogiques existantes.

Le livre, une source à explorer !

Certains réussissent. Prenons bien sûr l’exemple des dirigeants de startups, avantagés par leur jeune âge et donc parfaitement formés au numérique. Mais d’autres dirigeants, qui n’ont pas forcément cette culture du numérique, ont aussi su prendre ce virage en s’entourant de collaborateurs motivés et en apprenant des autres. C’est notamment le cas de Satya Nadella, l’actuel CEO de Microsoft qui a lu, sur les conseils de son épouse, le livre intitulé Mindset : The New Psychology of Sucess écrit par Carol Dweck qui décrit, en résumé, les étapes nécessaires pour évoluer. De ce livre qui regorge de conseils, Satya Nadella les a appliqués à Microsoft qu’il dirige depuis quatre ans. Résultat : Microsoft est passé d’un éditeur traditionnel de logiciels vendus sous licence à un géant du Cloud ; les profits et la capitalisation du groupe en témoigne ! Au quatrième trimestre de son dernier exercice publié en juillet dernier, Microsoft a encore enregistré un bénéfice net en progression de 10 % à 8,87 milliards de dollars. A ce titre, un responsable des ressources humaines chez Gartner indiquait en 2017 que de nombreux chefs d’entreprises prospères utilisaient leur temps libre pour lire ou pour tester de nouvelles technologies. Richard Branson, le fondateur de Virgin, a déjà répertorié une dizaine de livres que les leaders devraient lire au cours de l’été comme Start with Why de Simon Sinek, Winners d’Arasdair Campbell et ou encore1984 de George Orwell.

Trois éléments pour rester Digital Ready 

Pour résumer et rester à l’écoute des nouvelles idées et tendances du numérique pendant les périodes estivales, il est déjà conseillé d’apprendre de ses pairs en participant à des événements dédiés via des clubs de rencontres entre dirigeants ou des fédérations, ou en lisant les bons livres du moment comme ceux conseillés par Richard Branson. Ensuite, il est important de savoir distinguer les tendances clés suivant votre secteur d’activité en consultant les meilleurs sites professionnels comme lemondeinformatique.fr afin de ne pas se laisser distraire des derniers mots à la mode. Enfin, les entreprises doivent faire de l’innovation une réalité du terrain en transformant leurs processus avec l’aide de tous leurs collaborateurs, en adoptant des nouvelles technologies et en formant ses salariés sur ces technologies, mais aussi en s’aidant parfois de ses concurrents comme le principe de coopétition à l’instar des journaux Le Monde et Le Figaro qui vont vendre ensemble leurs espaces publicitaires numériques via une place de marché baptisée Skyline. L’union autour du numérique fait aussi la force même en étant parfois des concurrents !